Bout 1

Etape précédente : De Baume les Dames à Osselle

.

L'EuroVelo 6 de Huningue à Chalon sur Saône

Cinquième jour : De Osselle à Orchamps ( 49 km )

 0s 01.jpg      L’église d’Osselle

Après avoir quitté le camping du Complexe de Loisirs d'Osselle j'ai vu, au loin, sur ma droite le clocher de l’église Saint Martin.

Le rocher

Quelques kilométres plus loin, au bord de l’EuroVelo 6, j'ai été intrigué par cette énorme rocher bizarrement coincé entre la falaise, la route départementale et le Doubs.

 Pont suspendu de Roset Fluans      Eglise de Roset Fluans

Après être passé sous le pont suspendu de Roset-Fluans qui a été construit, en 1951, pour remplacer celui qui avait été détruit pendant la guerre en 1944, j'ai pris le temps d'aller découvrir l’église Saint Claude...

Entrée du château

puis l’entrée d'un petit Château du XIIème siècle.

Château de Roset Fluans  

C’est Jacques Antoine de Belot d’Ollans qui, l’ayant racheté en 1681, l’a fait reconstruire sous sa forme actuelle.

Attention cependant, ce Château est aujourd’hui une propriété privée et l’accés en est interdit.

Ecluse et base de loisirs

Après avoir quitté ce petit village j'ai repris l'EuroVelo 6 et je suis arrivé devant la base nautique du Moulin du Pré de Saint-Vit.

Fin du Jura      Début du Doubs

J'avais parcouru 135 kilométre depuis mon passage sur la passerelle de la Brebotte entre Bourogne et Allenjoie.
Un panneau à double face me signalait, à un kilométre de Saint-Vit, la fin du parcours dans le département du Doubs.

Bâteau

Toujours en suivant le chemin de halage qui longe le Canal du Rhône au Rhin...

Vieux puits à Ranchot      Chapelle de Ranchot

 je suis arrivé à Ranchot.
 Dans ce petit village j'ai pu voir un très joli vieux puits et une ancienne chapelle du XVème siècle maintenant transformée en salle d’exposition pour des artistes régionaux.

Ruines de la forge de Rans

 Puis après encore quelques coups de pédales j'ai découvrir, à Rans, les vestiges des anciennes Forges fondée en 1705 par le Prince de Bauffremont. C’est en 1935 que s’est éteint le dernier haut-fourneau.

Dsc01059

Il n'y a que 23 kilomètres qui séparent Osselle mon lieu de départ d'Orchamps où je veux camper ce soir, mais je tenais absolument à faire un détour par la Saline Royale d'Arc et Senans.

C'est donc à la sortie du village de Rans que j'ai trouvé une nouvelle piste cyclable longue de 13 kilomètres qui m'a permis d'aller visiter, hors du tracé officiel, ce magnifique site classé depuis 1982, au Patrimoine Mondial de l'UNESCO...

Arc 01

la Saline royale d'Arc et Senans

Une étape incontournable sur le parcours de l'EuroVelo 6.
Parcourir cette véloroute, en Franche Comté, sans visiter ce lieu unique reviendrait à faire la Loire à Vélo sans passer par le château de Chambord.

Arc 03      Arc 03b

Classée Patrimoine Mondial de l'UNESCO depuis 1982, la saline royale d'Arc Senans a été construite, à la demande du roi Louis XV, entre 1775 et 1779, selon les plans de l'architecte visionnaire Claude-Nicolas Ledoux.

Arc 26

Le sel, à cette époque, utilisé pour la conservation de la viande et du poisson, était considéré comme une denrée essentielle.

Un impôt, la gabelle, était perçu sur sa consommation.

Le sous-sol de la Franche-Comté était riche en gisements de sel gemme. On trouvait donc dans cette région de nombreux puits d'où on extrayait le sel par ébullition de la saumure dans des chaudières chauffées au bois.

arc 12.jpg      arc 08.jpg

La saline royale fut construite pour traiter la saumure extraite aux salines de Salins les Bains et transférée par un saumoduc de 21 km sur le site d'Arc et Senans.

Rendue obsolète par la concurrence du sel marin, acheminé par chemin de fer, elle fermera ses portes en 1895.

Arc 09      Arc 22

Elle sera ensuite abandonnée, pillée et brûlée avant d'être achetée en 1927 par le Département du Doubs qui voulait y installer un haras.

Pendant les années 39 - 40 elle abritera des réfugiès républicains espagnols, avant de devenir, sous l'occupation allemande, un camp d'internement des tziganes et des nomades.

Après ces évènements douloureux, ce n'est qu'après trois campagnes de restauration qu'elle retrouvera, en 1996, tout son éclat.

Arc et senans

( Image cliquable )

Construite en forme d'arc de cercle de 370 mètres de diamètre, la saline abritait des lieux d'habitation et des lieux de production.

Arc 10

Parmi les 11 édifices qui la compose on pouvait identifier : la maison du Directeur, les écuries, les bâtiments des sels est et ouest, les bâtiments des commis est et ouest, les bâtiments des berniers est et ouest ( ouvriers qui chauffaient la saumure ), la tonnellerie, le bâtiment des gardes et la maréchalerie.

Arc 14      Arc 17

La tonnellerie abrite, aujourd'hui, une soixantaine de maquettes de bâtiments qui avait été dessinés par l'architecte de la saline d'Arc et Senans Claude-Nicolas Ledoux.

Certaines sont ahurissantes de modernisme.

Arc 55      Arc 56

( Deux images cliquables )

Tous les ans à la saline royale on peut voir des expositions consacrées à l'architecture dans l'œuvre de grands maîtres de la Bande Dessinée.

Arc 30

Aff 2Aff 2

L'exposition de 2018 dédiée à Luc Schuiten présentait ses solutions alternatives à la dégradation de l'environnement et ses visions utopiques d'une architecture futuriste en l'an 2100.

Arc 32

L'artiste avait également imaginé de nouveaux moyens de transports urbains plus écologiques que l'on pouvait voir en maquettes.

Arc 25      Arc 24

A l'extérieur le Festival des jardins complétait l'exposition par une immersion unique dans l'univers de l'architecte et auteur de BD.
Le visiteur pouvait déambuler dans une dizaine de jardins à la découverte de cités végètales où la nature est devenue le modèle à suivre.

Tous les ans, en juillet et en août, on peut voir également, en ces lieux, un spectacle d'images animées et de projections monumentales qui retrace l'histoire et la vie de la saline royale du XVIIIème siécle à nos jours.

Arc 53

Par delà les siécles et grâce à des créateurs comme Claude-Nicolas Ledoux et Luc Schuiten, la saline royale d'Arc et Senans, restera à jamais un témoignage unique au monde de notre architecture industrielle.

Château de Rans

Après cette passionnante visite de ces lieux historiques je suis retourné par le même chemin à Rans où j'ai encore pu entrevoir le donjon carré d'un château du XIIIème siècle restauré en 1840....

  Eglise de Rans

 et l' Église Saint Étienne de style gothique qui a été érigée au XIVème siècle.

Etrepigney      Eglise de Etrepigney

Après cette piste réservée aux cyclistes que je suivais depuis Deluz je retrouve maintenant une Route Partagée qui me méne devant l’imposante église du XVIIIème siècle d'Etrepigney, un village situé à flanc de coteaux et en lisière de la forêt de Chaux...

 Eglise d’Orchamps

puis devant celle d’Orchamps qui existait déjà au XIIème siècle, mais dont le portail date du XVIème et le clocher gothique du XIXème.

la fontaine lavoir d’Orchamps.jpeg      la fontaine lavoir d’Orchamps.jpeg    

Avant de poursuivre mon chemin je suis allé visiter, à quelques pas de là, la fontaine-lavoir du village qui est classée Monument Historique depuis 1991.
Construite en 1848, elle est un bel exemple de la transition entre architecture classique en pierre et architecture moderne métallique.

Orchamps

Il ne restait plus qu'à reprendre le parcours officiel de l'EV6 ...

Sanitaires du camping d’Orchamps

 pour trouver, à 3 kilomètres de là, le camping municipal d'Orchamps où j'ai enfin pu poser mes bagages et monter ma tente.

. 

Une proposition de lecture

giebel.jpg

Si vous aimez les polars, pourquoi ne pas vous plonger, après cette étape, dans la lecture du roman

" Les morsures de l'ombre "

L'auteur, Karine Giebel a situé l'action de ce thriller efficace, justement, entre Osselle et Besançon

.

Bout 1

Prochaine étape : De Orchamps à Saint Jean de Losne

ou

Bout 1

Retour à la page de l'EuroVelo 6

.