Les Cycles Peugeot en 1972

 

Le moulin de belieu

En 1857, la famille Peugeot acheta, dans un petit village proche de Valentigney, le moulin de Bélieu.

C'est là, qu'en 1886, Armand Peugeot ouvrit une usine qui deviendra le principal site de production des

Peugeot valentigney en 1992

CYCLES PEUGEOT

.

En 1972

480 000 bicyclettes dont 190 000 réservées à l'exportation sortirent de cette usine.

Je vous propose de suivre, pas à pas, leur fabrication...

Machine a tube

Les cadres de vélos étaient réalisés à partir de tubes de 6 métres fabriqués sur deux imposantes machines à partir d'un feuillard d'acier laminé.

Stockage des tubes

Ces tubes, ainsi que d'autres achetés à l'étranger ( Reynolds et Vitus ) étaient stockés sur de hauts rateliers desservis par des ponts gerbeurs.

Tronconnage des tubes

A la demande des ateliers de production ils étaient ensuite recuits, puis phosphatés avant d'être tronçonnés à la bonne longueur.

Presse

Pendant ce temps, au service des Fabrications communes, de grosses presses débitaient manivelles, pédaliers et étriers de freins pour les bicyclettes les plus rudimentaires.

Decolletage

A l'Usinage, une batterie de plus 200 tours à décolleter assurait la production des axes de pédalier, des clavettes et autres pièces cylindriques.
Certains de ces composants subissaient ensuite des traitements thermiques avant rectification.

Montage des roues

Au Montage des roues, du personnel, essentiellement féminin, assemblait  manuellement jantes, moyeux, rayons, chambres à air et pneus.

Soudure des cadres

Pendant ce temps là, les cadres étaient fabriqués selon plusieurs techniques au Montage en blanc.

Soudage électrique à l'arc sous athmosphère de gaz neutre pour les vélos de bas de gamme ou brasage au chalumeau, sur machines spéciales ou manuellement, pour les cadres avec raccords.

D'autres ouvriers roulaient du feuillard inox pour former des garde-boues et d'autres encore confectionnaient des porte-bagages qui étaient ensuite envoyés à l'atelier de chromage-nickelage voisin. 

Decapage des cadres

Les cadres et fourches étaient ensuite dégauchis manuellement et contrôlés sur des marbres, puis ils passaient sur une installation de décapage et de délaitonnage...

Atelier peinture b

avant de recevoir 3 couches de peinture par un procédé electrostatique, le poudrage.

Atelier fileuses

Ils étaient ensuite confiés aux fileuses pour recevoir leur lot de décalcomanies et parfois même un mince filet de peinture appliqué au pinceau.

Après décoration ils retournaient à l'atelier peinture pour recevoir une dernière couche de vernis incolore de protection.

Chaine de montage

Tous ces élèments, cadres, roues et pièces constitutives étaient ensuite assemblés, au Montage fini, sur 6 chaînes tractées ou sur des postes individuels pour les bicyclettes spéciales ou celles des coureurs professionnels.

La pub

( Au Fort des Roches à Pont de Roide )

Dans la presse et les catalogues, la publicité des Cycles Peugeot, à cette époque, était souvent assurée par des jeunes personnes issues de ces ateliers de production

.

Cycles peugeot 01

D'autres chapitres de l'histoire des Cycles Peugeot, depuis 1882,  sont consignés dans un livre de Lucien Hilger

sorti en novembre 2014 aux Editions "Le Pas d'oiseau"

.

Cp

 ( image cliquable )

Cette page est dédiée à tous mes anciens collègues, ces femmes et ces hommes qui, de 1969 à 1987, à leur manière, ont aussi écrit une page de la légende des

CYCLES PEUGEOT

.

Toutes les photos sont © Cycles Peugeot 1972

Elles sont extraites d'une brochure qui était remise à tous les nouveaux embauchés, dans les années 70.

.

Bout 1

Retour à la page: Mes vélos

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×