Vélodyssée Vintage Tour ( 2 )

Vintage tour

Etapes précédentes : De Niort à Marennes

.

De Marennes à Andernos les Bains

Quatrième jour : De Marennes à Soulac sur Mer ( 64 km )

055 vel

C'est en franchissant le pont de la Seudre que nous avons quitté la ville de Marennes.

Construit en 1972 pour faciliter les liaisons avec l'Ile d'Oléron, la presqu'Ile d'Arvert et le bassin ostréicole de Marennes il est long de 1024 m et haut d'un peu plus de 20 m.

056 vel      057 vel

Après avoir traversé Ronce les Bains puis roulé à l'ombre d'une forêt de pins maritimes nous sommes arrivés au pied du phare de la Coubre.

Haut de 64 m, en surplomb de la baie de Bonne Anse, il éclaire et sécurise l'accès à l'estuaire de la Gironde.

058 vel      059 vel

Nous avons pris le temps de visiter l'Ecomusée où sont exposés des optiques en bronze et cristal et d'autres objets indispensables à la vie en mer.

061 vel      060 vel

La visite aurait été incomplète si nous n'avions pas grimpé les 300 marches qui permettent d'accéder au sommet pour y découvrir un superbe panorama.

018

Après cet arrêt nous avons repris une piste en enrobé qui nous a emmené, en longeant la côte, à La Palmyre où nous avons mangé.

063 vel      064 vel

( Horaires du bac en cliquant sur le bateau )

Royan était notre prochaine étape

Dans cette station balnéaire dotée de 5 plages de sable fin, nous avons pris le bac pour...

 après une agréable traversée de 3 miles ( 6 km ) et de 20 minutes, débarquer, avec nos bicyclettes, à Le Verdon.

065 vel      066 vel

Nous avons immédiatement retrouvé la Vélodyssée et nous sommes arrivés après encore 9 kilomètres à Soulac sur Mer.
" La danse ", une statue de Marc Antoine Bissière, dit Louttre.B, marque l'entrée de cette commune située sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.

067 vel

C'est dans cette station balnéaire riche en villas bourgeoises que nous avons planté nos tentes dans un camping du bord de l'Océan Atlantique ce qui fut un mauvais choix.

Nous avions sous-estimé la gêne occasionnée par le bruit des vagues.

.

Cinquième jour : De Soulac sur Mer à Maubuisson ( 66 km )

070 vel

Pendant plus de 60 kilomètres cette cinquième  journée sera placée sous le signe des pommes de pin ( ou pignes ).

071 vel      072 vel

D'abord discrètes elles se sont montré de plus en plus présentes au fur et à mesure que nous traversions d'immenses forêts de pins maritimes.

074 vel      075 vel

Après une vingtaine de kilomètres nous sommes arrivés à Montalivet les Bains une station balnéaire réputée pour ses centres naturistes.

Comme c'est la seule ville que nous devions trouver sur notre chemin, ce jour là, nous avons pris le temps de nous intéresser à un monument à la mémoire d'un épisode méconnu de la Seconde Guerre mondiale: " l'opération Frankton".

086 vel

En décembre 1942, dix hommes des commandos britanniques furent mis à l'eau, dans 5 kayaks, au large de l'estuaire de la Gironde, avec pour mission la destruction des bateaux allemands basés dans le port de Bordeaux. Deux hommes seulement arriveront au bout de la mission et pourront rejoindre l'Angleterre.

Un film réalisé en 1955 par José Ferrer a relaté ce haut fait d'armes.

077 vel

Après cette plongée dans l'histoire, nous avons repris la piste toujours au milieu des pins puis nous avons pique-niqué sur la plage du Pin Sec complétement déserte par cette matinée assez fraîche.

079 vel      082 vel

Après Hourtin-Plage, où il n'y a qu'un terrain de camping, nous avons emprunté la route forestière des phares où nous avons pu nous défouler avec quelques petites côtes et descentes.

080 vel

Nous avons aussi pu comptabiliser les points d'eau qui servent au service de secours pour éteindre d'éventuels incendies de forêt.

081 vel

En milieu d'après midi, nous avons enfin aperçu, à travers les arbres, les bâtiments des villages de vacances de Maubuisson.

083 vel

C'est dans cette cité balnéaire du Médoc déserte, que nous avons décidé de planter nos tentes pour ce qui allait être notre dernier bivouac...

085 vel

et c'est au bord du lac de Carcans que nous avons enfin goûté à un peu de repos bien mérité.

.

Sixième jour : De Maubuisson à Andernos les Bains ( 71 km )

090 vel

Avant de quitter Maubuisson, nous avons profité du fait que le camping était peu fréquenté pour prendre notre petit déjeuner sur la terrasse d'un bungalow voisin.

091 vel

Pour rejoindre Andernos les Bains, le but de notre périple, nous avons du faire le choix entre deux parcours possibles.

Soit suivre le parcours officiel qui longe l'Océan Atlantique en passant par Le Porge-Océan, ou soit, à partir du Carrefour d'Hinestrut, contourner le lac de Lacanau et rejoindre la Vélodyssée après Lège-Cap-Ferret.

092 vel      093 vel

Il y a aussi une autre piste en enrobés toute récente longue de 10 km qui relie Le Porge-Bourg à Le Porge-Océan et qui raccourcit le parcours officiel.

C'est aussi une possibilité d'aller admirer l'Eglise Saint Seurin qui a été construite en 1892 en remplacement de la vieille église, elle même reconstruite en 1662 lors de l'avancée des sables.

094 vel

Nous avons choisi de suivre la piste qui longe l'Océan pour ensuite finir sur la piste qui vient de Lacanau et qui a été implantée sur l'emplacement d'une ancienne voie ferrée.

On peut donc y voir beaucoup d'anciennes gares qui ont toutes été réhabilitées comme celle d'Arès...

012 2

ou encore celle d'Andernos les Bains qui abrite maintenant l'Office de Tourisme.

095 vel      096 vel

En arrivant dans cette ultime commune nous nous sommes dirigé vers l'Eglise Saint Eloi qui date du XI ème Siécle et qui a été construite sur les ruines d'une villa gallo-romaine du IVème Siécle.

D'autres vestiges de cette époque, que l'on peut voir dans l'ancien cimetière ont été classés Monuments Historiques en 1933.

099 vel

Arrivé enfin sur le port ostréicole d'Andernos les Bains nous nous sommes attablé pour une dernière dégustation de fruits de mer.

.

Nous avions parcouru 402 kilomètres à bicyclette depuis notre départ et il était temps maintenant de songer à regagner Niort.

030 fin

Sur la jetée on pouvait voir trois vélos une dernière fois réunis face à l'Océan

c'était la fin de notre petite aventure

.

A nos enfants qui nous ont donné envie de vivre, nous aussi, nos rêves

.

A voir aussi

Bout 1

La Vélodyssée : De Thalmont-Saint Hilaire à Nantes

ou

Bout 1

Retour à la page : Et ailleurs...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×