Vélodyssée Vintage Tour ( 1 )

002 velo  001 velo  003 velo

( Cliquez sur les photos pour admirer nos bicyclettes )

En juin 2017, trois retraités ( mon frère, mon beau-frère et moi ) se sont lancé un défi parcourir 400 kilomètres en 6 jours sur une véloroute française avec des vélos anciens comme on peut en trouver dans les petites annonces pour moins de 100 Euros.

C'est ainsi qu'est né le

Vintage tour gaucheVintage tour droit

( Cliquez à gauche et à droite pour comprendre le choix de notre logo )

Vélodyssée Vintage Tour

Les vélos entièrement démontés puis restaurés et équipés de selles et de pneus mieux adaptés

l'aventure pouvait commencer

.

De Niort à Marennes

Premier jour : De Niort à Marans ( 66 km )

005 vel

( Image cliquable )

Nous sommes parti de Niort où réside mon frère et nous avons vite tourné le dos au donjon d'Aliénor d'Aquitaine qui domine la ville depuis la fin du XIIème Siécle pour rejoindre la Vélo Francette.

010 vel      009 vel

Cette véloroute qui est, le plus souvent en terre ou sable compacté, traverse le Marais Poitevin en suivant les méandres de la Sèvre Niortaise.

Nous avons donc souvent roulé, pendant cette première partie de la journée, sur des platelages en bois et nous avons traversé, à pied, de nombreuses passerelles.

013 vel      015b vel

Nous sommes ainsi arrivés à Damvix un petit village touristique au cœur de la Venise Verte où nous avons pique-niqué.

L'Eglise Saint Guy fut construite entre 1849 et 1864 selon les plans de l'architecte Garnereau. Le clocher élevé par Victor Clair date de 1879.

017 vel      016 vel

Après cette halte nous sommes partis en direction de Marans, un ancien port de commerce reconverti en port de plaisance qui peut accueillir jusqu'à 180 bateaux.

Faute d'argent, l'Eglise Notre Dame des Marais a été consacrée et inaugurée en 1902 sans clocher.

Ce n'est que grâce à un don de M. Barthélémy Fabbro et au savoir-faire d'une entreprise locale de construction de mâts que l'Eglise se verra, enfin coiffée, en 1988, de ce clocher si atypique.
C'est à Marans que nous avons planté nos tentes pour la première fois.

.

Deuxième jour : De Marans à Saint Laurent de la Prèe ( 65 km )

020 vel

Pour cette deuxième journée nous avons quitté Marans par la Vélodyssée, cette véloroute qui relie Roscoff à Hendaye, et nous sommes partis en direction de l'Océan.

030 vel      024 vel

Après une trentaine de kilomètres de piste en terre compactée nous sommes arrivés à La Rochelle, la capitale historique de l'Aunis.

Nous sommes passés d'abord devant la Grosse Horloge, une porte de l'enceinte primitive dite " de Guillaume X " qui est devenue inutile avec l'agrandissement de la ville.

Nous nous sommes ensuite dirigé vers la Tour Saint-Nicolas et la Tour de la Chaîne qui pendant 5 siécles ont assuré la défense de l'accès au port.

025 vel

Nous avons encore vu la Tour de la Lanterne, également appelée Tour des 4 Sergents après qu'y furent enfermés, en 1822, les protagonistes de " la conspiration de La Rochelle".

031 vel      026 vel

Après avoir mangé, nous avons quitté La Rochelle par le Port des Minimes et nous avons pris le temps d'admirer " le Belem " le dernier trois mâts français à coque acier mis à la mer le 10 juin 1986 et toujours en état de naviguer.

029 vel

Nous avons ensuite longé l'Océan Atlantique jusqu'à Yves et nous avons souvent découvert des petites cabanes reliées à la terre par un ponton et qui servent à la pêche au carrelet.

Après encore 5 kilomètres parcourus en longeant une route à grande circulation nous avons enfin atteint Saint Laurent de la Prèe, notre deuxième ville étape.

.

Troisième jour : De Saint Laurent de la Prèe à Marennes ( 70 km )

035 vel     037 vel

Cette troisième journée a commencé en beauté avec la visite de la Corderie Royale de Rochefort.

Cet édifice qui mesure 374 m de long pour 8 m de large a longtemps été le plus grand bâtiment industriel d'Europe.

Les cordages les plus longs d'un navire mesuraient une encablure ( environ 195 m ) et devaient être réalisés d'un seul tenant pour être le plus solide possible ce qui justifie les dimensions impressionnantes de la Corderie Royale.

036 vel     050 vel

A quelques tours de roue de là nous avons découvert " l'Hermione " une réplique du navire qui, en 1780 permit à La Fayette de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance.

Cette copie fut réalisée dans l'ancien arsenal de Rochefort entre 1997 et 2014.

Poursuivant notre route nous sommes arrivés devant le pont transbordeur de Martrou.

Ce pont est connu de tous les cinéphiles car c'est lui qui a servi de décor à la scène d'introduction du célèbre film de Jacques Demy

" les Demoiselles de Rochefort "

L'ouvrage d'Art étant en cours de restauration, nous avons quitté le parcours officiel de la Vélodyssée et nous avons emprunté un petit bac pour traverser la Charente et nous avons pique-niqué au pont tournant de Bellevue.

040 vel

Nous nous sommes ensuite rendu à Brouage un ancien port maritime fondé en 1555 par Jacques de Pons pour faire le commerce du sel et qui est aujourd'hui au milieu des marais.

A la demande du Cardinal de Richelieu, Pierre de Conti, Seigneur de la Motte d'Argencourt transforma cette ville en place forte. Une partie des fortifications fut ensuite modifiée par le Marquis de Vauban à la fin du XVIIème Siécle.

039 vel      043 vel 

Dans cette cité nous avons pu visiter :

La glacière qui, à la fin du XVIIème Siécle pouvait contenir jusqu'à 22 tonnes de glace qui était utilisée pour la conservation des préparations confectionnées par les apothicaires de l'hôpital.

La halle aux vivres construite en 1631 pour conserver les vivres et le vin nécessaires pour alimenter l'importante garnison.

041 vel      042 vel

L'Eglise Saint Pierre et Saint Paul qui a été construite en 1608 et qui abrite les pierres tombales de riches négociants, d'anciens gouverneurs et de militaires.

A l'intérieur des vitraux sont consacrés à la vie d'un enfant du pays, Samuel Chaplain qui fonda, en 1603, la ville de Québec au Canada.

045 vel

Au Musée du Vélo, une exposition retrace l'histoire de la bicyclette de la draisienne au VéloSolex.

046 vel

Nous avons terminé cette étape à la Pointe du Chapus où nous avons pu apercevoir le Fort Louvois, un ouvrage de fortification maritime commandé par Louis XIV pour assurer la défense de la presqu'île d'Arvers et de l'Ile d'Oléron.

047b vel      048 vel     

Avant de regagner le terrain de camping nous nous sommes enfin arrêté au port ostréicole de Marennes pour une mémorable dégustation d'huitres fraîches.

( A suivre )


Vintage tour

Prochaines étapes : De Marennes à Andernos les Bains

ou

Bout 1

Retour à la page : Et ailleurs...

.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×