Vintage tour 2019

Etapes précèdentes : De Saint Rambert d'Albon à Châteauneuf du Rhône

.

La ViaRhôna de Saint Rambert d'Albon à Sète

Troisième jour : De Châteauneuf du Rhône à Châteauneuf du Pape ( 82 km )

03 001

C'est le bruit de la pluie sur la toile de nos tentes qui nous a réveillés le matin du troisième jour, mais cette ondée fut heureusement de courte durée.
Après avoir englouti notre petit déjeuner nous avons traversé le Rhône pour découvrir sur notre droite le village de Viviers que domine la Tour de l'Horloge qui date du XIVéme siécle et qui est surmontée d'un campanile.

03 002      03 003

Nous nous sommes ensuite arrêtés devant le pont suspendu du Robinet à Donzére. Construit en 1847 il doit son nom à un ancien propriétaire terrien Robin Berton dit "Robinet".

03 005

Nous avons ensuite longé le barrage hydroélectrique de Donzère qui est doté d'une écluse pour permettre le franchissement des bateaux. Conçu par l'architecte Théodore Sardnal, il a été inauguré le 25 octobre 1952 par Vincent Auriol.

03 007

Après avoir parcouru une quinzaine de kilométres, nous avons traversé la commune de Bourg Saint Andéol.
Avec ses consignes à vélos, ses chargeurs de batteries pour VAE, son aire de repos et ses sanitaires très propres, cette ville est un véritable bonheur pour les cyclotouristes.

03 008      03 009

C'est tout à fait par hasard que nous y avons découvert un bas-relief de l'époque romaine dédié au dieu Mithra, sculpté à même le rocher.
Juste à côté, le lavoir de Tourne, construit en 1843 selon les plans de l'architecte Baussan, reste le témoin d'un riche passé. Derrière lui un dôme protége la source d'eau.

03 011

Ce n'est que seize kilométres plus loin, à Pont Saint Esprit, que nous avons déballé nos victuailles....

03 012

juste au pied d'un site classé SEVESO, mais nous étions trop affamés pour chercher plus loin.

03 013      03 014

Le circuit officiel de la ViaRhôna nous a ensuite dirigé vers le côté gauche du Rhône, ce que nous n'avions pas prévu. Il nous a donc fallu oublier le camping que nous avions repéré et continuer notre route en direction de Caderousse.

Dans cette commune du Vaucluse nous avons remarqué le campanile de l'Hôtel de ville et ces curieux bancs de pierre de part et d'autre d'une rue.

03 020

Les vignobles que nous avons ensuite traversés sont célèbres dans le monde entier pour leurs 13 cépages où le grenache est majoritaire.

03 016

Nous sommes enfin arrivés, à l'issue de cette longue étape, à Châteauneuf du Pape, une commune d'environ 2 200 habitants que surmonte le Palais des Papes, une ancienne résidence papale construite au XIVéme siécle.

03 017

Même si l'eau de la fontaine du village avait l'air bien rafraîchissante...

03 019

c'est avec une bouteille d'un bon cru régional que nous avons arrosé notre repas au camping "l'Art de Vivre" qui n'avait jamais si bien porté son nom.

.

Quatrième jour : De Châteauneuf du Pape à Tarascon ( 72 km )

03 015

Après Châteauneuf du Pape la ViaRhôna rejoint Avignon en passant par Sorgues et Le Pontet. Ce tracé ayant une assez mauvaise réputation ( ce qui nous a été confirmé ) nous avons préféré retourner par la Route Départementale...

04 001

en direction de Caderousse, puis passer sur le pont de Roquemaure avant de traverser le village éponyme.

Plan roquemaure      Viarhona 002 b

 ( Cliquez sur les plans pour les agrandir )

Nous avons ensuite suivi de tranquilles petits chemins jusqu'au barrage de Villeneuve les Avignon que nous avons traversé avec beaucoup de difficultés à cause de fortes rafales de vent qui nous projetaient contre les garde-corps. C'est plus sereinement que nous sommes finalement arrivés sur l'Ile de la Barthelasse en nous guidant avec les plans que nous avions préparés.

04 4      04 004

( Cliquez sur le panneau pour voir les horaires de la navette )

Nous comptions traverser gratuitement le Rhône grâce au bac à traille mais à cause de la violence du Mistral il n'a pas quitté le quai pendant toute cette journée.

04 008

C'est donc par le pont Edouard Daladier que nous sommes arrivés au parking des Allées de l'Oulles où nous avons pu manger à l'abri entre deux automobiles.

04 009

L'après midi, le vent s'est arrêté de souffler et nous avons pu découvrir la ville d'Avignon qui est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les premières fortifications datent du XIIéme siécle puis les travaux furent poursuivis à partir de 1355 à la demande du Pape Innocent VI .

04 010

Le célèbre pont d'Avignon appelé aussi pont Saint Bénezet a été plusieurs fois démoli à cause des crues du Rhône puis rebâti. En 1669 on jugea que son entretien était trop coûteux et on le laissa à l'abandon.

On peut voir le pont Saint Bénezet reconstitué en 3 D à l'exposition Mémoires de Tour de l'espace muséographique de la Tour Philippe le Bel à Villeneuve léz Avignon.

04 012      04 013

Le Rocher des Doms est un éperon rocheux situé sur la rive gauche du Rhône. Il est surmonté d'un agréable jardin public.

04 014      04 016

Depuis le jardin des Doms on peut rejoindre le centre ville et les terrasses ombragées des cafés et restaurants.

04 015

Le Palais des Papes d'Avignon est la plus grande des constructions gothiques du Moyen-Âge.
Il fut pendant le XIVéme siécle le siège de la chrétienté d'Occident et il abrita 6 conclaves.

Classé Monument Historique en 1840, c'est un formidable écrin culturel pour le Festival d'Avignon.

04 023

Après cette passionnante visite de la Cité des papes nous avons pris la direction de Tarascon et nous avons traversé l'ancien tunnel ferroviaire de Comps.
Long de 210 mètres, par souci d'économie, c'est un système de détection de mouvement qui déclenche l'allumage de son éclairage.

04 018      04 019

Arrivés à Tarascon, la seule commune de notre périple située dans les Bouches du Rhône, nous avons découvert un centre ville assez triste. Nous avons quand même admiré l'Eglise Sainte Marthe qui fut érigée en l'honneur de Marthe de Béthanie venue de Palestine avec les trois Maries et qui terrassa la Tarasque un monstre amphibien qui terrorisait les tarasconnais.

04 017

Le château de Tarascon qui fut construit, de 1400 à 1435, par les princes d'Anjou et comtes de Provence servit de prison jusqu'en 1926, comme en témoignent de nombreux grafitis retrouvés sur ses murs.

04 021

C'est juste derrière cet impressionnant bâtiment que nous avons trouvé le Camping Tartarin où nous avons pu planter nos tentes au milieu d'une petite basse-cour.
Nous nous y sommes tellement plu que nous y sommes retourné deux jours plus tard quand nous avons pris le chemin du retour.

Vintage tour 2019

Prochaines étapes : De Tarascon à Sète

ou

Bout 1

Retour à la page : La ViaRhôna

.